PCT Day 1 : Et c’est parti mon kikiiii !

de Campo (mile 0) à Lake Morena (mile 20)

Les choses sérieuses ont vraiment commencé hier soir. Le dernier dîner chez Scout & Frodo, le dernier petit speech avec les recommandations d’usage (« soyez bien élevés, ne laissez pas traîner votre papier toilette dans la nature et n’enlevez pas vos chaussures au restaurant ! »), le petit poème qui met la larme à l’œil et puis remplir ses gourdes d’eau, tout préparer pour le lendemain et se coucher, les yeux rivés sur les étoiles à se dire que j’ai absolument aucune idée de ce que je suis en train de faire…

Ce matin le réveil a sonné à 5h. Dégonfler le matelas, ranger le sac de couchage, mettre son nouvel uniforme, se brosser les dents, boucler son sac et le déposer sur le perron. A 5h30 c’est l’heure du petit dej. Frodo à préparé des tonnes d’oeufs brouillés, du porridge, des fruits, des muffins, du café… la table est couverte de plats différents. Elle fait l’appel pour être sûre que tout le monde s’est bien réveillé. On sent l’excitation monter, on a tous a hâte d’y aller… A 5h50, réglés comme du papier à musique, on est tous sur le perron, prêts à grimper dans les voitures des volontaires qui vont nous emmener jusqu’à la frontière. En file indienne, on reçoit une dernière accolade de Frodo et… en voiture Simone ! Encore une heure de route avant de se retrouver into the wild !

Et puis enfin, on arrive à Campo, la petite ville à côté de laquelle se trouve le terminus sud du PCT. On se gare et on l’aperçoit, quelques mètres plus haut… le monument du terminus sud. Je l’ai tellement vu en photo que ça fait tout bizarre maintenant. Il est là, impassible, alors qu’on est une trentaine à tourner autour en poussant des petits cris d’excitation. On fait des photos, on signe le trail book histoire de dire qu’on y était et puis vers 7h30, enfin, on démarre. Et c’est parti…

Les premières heures se passent doucement, le chemin n’est pas très difficile, il y a une petite brise. Et puis doucement aussi, les pieds se mettent à chauffer. On s’arrête, on enlève nos chaussures, on mange une poignée de trail mix puis on repart. Le soleil tape de plus en plus fort et l’ombre se fait de plus en plus rare. Je passe la marque des 10 miles. Plus que 2650 ! Un peu plus tard, je fais une pause déjeuner cachée sous un buisson. Une tortilla au beurre de cacahuètes… les pauses déjeuner ne vont pas être mes préférées… puis c’est reparti. Il faut descendre jusqu’à Hauser Creek, mile 15. J’aurais pu m’arrêter là pour le premier jour mais il est encore tôt et il ne reste que 5 miles jusqu’à Lake Morena et son camping. Va pour 5 miles alors !

La fin de journée est un enfer. Il faut grimper, grimper, grimper puis redescendre, redescendre, redescendre. Je ne sens plus mes pieds, plus mes chevilles, plus mes mollets. En arrivant au camping, il y a des trail angels qui sont là avec des bières fraîches et ils font cuire des hot-dogs au feu de bois. Les trail angels, ce sont des gens qui viennent le long du trail et offrent aux hikers des boissons, à manger ou les emmènent en ville si besoin. Tout ça comme ça, par pure gentillesse. On appelle ça du trail magic.

Je monte ma tente, je me mets en pyjama, je vais rincer mes pieds aux lavabos du camping et je vais manger 2 hot-dogs. A 21h, je m’endors au chaud dans mon duvet. J’ai mal partout mais je l’ai fait. J’ai fait 20 miles, j’ai pas d’ampoules et j’ai eu mon premier trail magic. Vivement demain qu’on recommence…

Publicités

Une réflexion sur “PCT Day 1 : Et c’est parti mon kikiiii !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s