PCT Day 12 : Paradise Valley Café 

du Mile 149 à Idyllwild (mile 179)

Y a eu énormément de vent cette nuit mais la tente tient hyper bien. Ca n’a pas empêché la poussière de rentrer partout et j’essaye de vider mon sac de couchage avant de le ranger. Je matin, je zappe le petit déj. Pas le temps. On est à seulement 4 miles du Paradise Valley Café, réputé pour servir les meilleurs burgers du trail. Et après, on fera du stop jusqu’à Idyllwild où on a prévu de passer notre premier zéro. Un zéro, c’est un jour où tu fais zéro mile. Tu marches pas. C’est comme un RTT.

Bref, on est tous super pressés d’arriver au café. On a même fini par convaincre Emily de venir avec nous à Idyllwild et de ne pas faire le détour imposé par la fire closure autour de Idyllwild. Oui, on a choisi de skippé 10 miles de trail. Les puristes s’exclameront donc qu’on n’est pas des vrais thruhikers puisqu’on ne marche pas tous les miles du trail mais franchement, ça ne me fait ni chaud ni froid. Et aux autres non plus d’ailleurs. La perspective de passer presque 2 jours complets en ville tous ensemble est bien plus attrayante.

De bon matin et avec le vent toujours bien présents, il fait vraiment super froid et je suis bien contente d’avoir garder mes gants et de ne pas les avoir envoyés à Kennedy Meadows. Le petit dej en terrasse au soleil est un vrai délice. Ils ne servent pas les burgers avant 11h mais l’omelettre au fromage et à l’avocat est un délice…

Une fois les estomacs remplis, on se met au stop. Quelqu’un propose d’emmener 3 d’entre nous en ville contre 10 dollars par personne. Il est encore tôt, je décide de tenter ma chance avec Spider et Josh. Les gens ont l’habitude de voir des hikers sur cette route et s’arrêtent facilement. On va avoir 3 rides différents hyper sympas. Pour un de nos chauffeurs, c’est la première fois qu’il prend des auto-stoppeurs. « Avec vos sacs à dos et vos down jackets, j’ai tout de suite reconnu que vous étiez des hikers !! »

Quand on arrive à Idyllwild, les autres sont déjà arrivés et nous ont trouvé un cabin de luxe pour 9 personnes pour 450 usd et pour 2 nuits. Une maison entière, rien que pour nous. On sautille de joie.

Après, c’est juste un town day ordinaire. Prendre une douche, faire des courses, glander devant la télé, aller à la poste, boire des bières, acheter un pull au thrift shop pour 1 dollar pour avoir quelque chose à se mettre sur le dos pendant qu’on fait la lessive, manger des bonbons allongée sur le tapis devant la cheminée… On regrette pas une seconde de ne pas avoir fait les 10 miles manquants…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s