PCT Day 34 : L.A. Aqueduct

du Rock Inn (mile 478) au Mile 535

On se réveille avec le soleil qui passe à travers les rideaux de notre fenêtre… le lit était pourri mais la nuit était fantastique. A partir du moment où y a 4 murs et un toit, c’est fantastique…

On profite jusqu’à la dernière minute du luxe du rock Inn en avalant un bon gros breakfast avant de repartir. On a plusieurs options : retourner là où on a quitté le trail, retourné sur la trail mais un peu plus loin ou rester sur la route qui rejoint le trail encore plus loin. On choisit le compromis : on va faire du stop jusqu’à un camping entre le 2 et on marchera les 14 derniers miles jusqu’à HikerTown. Evidemment, tout ne se passe pas comme prévu. On trouve bien une voiture pour quitter le Rock Inn mais le gars ne peut pas nous emmener jusque là où on voulait et nous laisse un peu plus loin au bord de la route. Le trail est tout là haut, sur la crête, il fait froid, les nuages gris s’amoncèlent dans un coin… On se regarde… et on se met à marcher sur la route. La route la plus déserte que la Californie a jamais vue. 3 voitures en 2 heures et encore, c’étaient des camions donc aucune chance qu’ils nous prennent en stop… Bon, au moins, pendant ce temps, on marche. Et plus on marche, plus on se dit qu’on va rester sur la route jusqu’à HikerTown et que cet après-midi, après une bonne pause, on quittera HikerTown pour avancer encore un peu. A 3 miles de l’arrivée, enfin, une voiture s’arrête. Il est donc 12h30 et on se retrouve à HikerTown. HikerTown, c’est la propriété d’un trail angel qui a installé des répliques de bâtiments style western dans lesquels il loge les hikers. Nous, on n’a pas envie de passer la nuit là. Puis on a déjà bien traîné ces 2 derniers jours. Pendant qu’on discute de nos plans pour le reste de la journée, Josh arrive. Il a déjà fait 20 miles depuis le matin (par le trail vu qu’il n’a pas fait de petit « crochet » par le Rock Inn…) mais il décide de continuer avec nous.
A 15h, on repart donc pour 17 miles : c’est le premier point d’eau après HikerTown. On sait déjà qu’on finira de nuit mais peu importe. Normalement, cette section est un enfer : c’est flat as a pancake, super exposé et il y fait rarement moins de 35 degrés. Aujourd’hui, c’est vent à décorner les boeufs et je suis bien contente d’avoir ma veste de pluie/coupe-vent… On marche le long du L.A. Aqueduct. C’est l’aqueduc qui alimente Los Angeles. Tout le long, y a donc une piste en ciment et pour la première fois depuis 1 mois, on peut donc tous marcher ensemble. En ligne. On papote, on rigole, on marche vite. Vers 18h, on fait une pause pour dîner. Mais pas longtemps. Le vent est de pire en pire. Bientôt, on marche inclinés à 45 degrés et on se prend des rafales de sable dans les yeux… La nuit tombe, j’ai mal aux pieds, aux chevilles et même à la hanche maintenant…  On finit par arriver au Mile 535. Y a une rivière et un pont et une petite dizaine de tentes déjà installées là. On essaye de monter nos tentes rapidement mais le vent rend la tache presqu’impossible. Ma tente s’envole 3 fois avant que Josh ne m’aide en posant des pierres de 20kg chacune aux 4 coins. Pourtant, une fois que je suis dedans, enroulée dans mon sac de couchage et mes boules Quiès enfoncées dans mes oreilles… la Terre peut bien s’écrouler : je n’y suis plus pour personne !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s