PCT Day 36&37 : Double zéro à Tehachapi

Coincée entre Spider et Emily, j’ai pas eu froid cette nuit… On est réglés comme du papier à musique alors à 6h pétantes, on est déjà tous réveillés. On regarde des dessins animés à la télé puis la faim nous pousse hors du lit et on descend dévorer le buffet du petit déjeuner. L’avantage quand tu marches tes 30 kilomètres minimum par jour, c’est que tu peux manger absolument tout ce que tu veux, tu ne prends plus un gramme. Et en plus , t’as faim tout le temps. La hiker hunger ils appellent ça. Moi je pense pas être encore trop atteinte mais je peux pas refuser des gaufres au petit dej…

On retourne ensuite dans notre chambre où on prépare un immense tas de linge sale (dégueu serait plus exact…) qu’on jette ensuite dans la machine à laver avec double dose de lessive. Ça peut pas faire de mal… Pendant que la lessive tourne, on continue notre marathon dessins animés. On n’a plus de vêtements, on est en serviettes de bain et down jacket, on est obligés de rester cloitrés…

Quand on récupère nos affaires propres et sèches, on passe déjà 5 minutes le nez fourré dedans à se shooter à l’odeur de propre qui en émane. C’est que c’est pas tous les jours… Un peu plus tard, on se trouve un ride pour aller à la poste où je ne fais que transférer ma bounce box jusqu’à Kennedy Meadows pendant que chacun gère ses colis. En rentrant, on s’arrête dans une boulangerie allemande où on dévore des tartes et autres pâtisseries arrosées de thé glacé puis on rentre se reposer. C’est que le concept du zéro, c’est d’en faire le moins possible…

En début d’après-midi, on fait l’inventaire de nos food bags puis on va au supermarché à côté pour le resupply de la prochaine section. Normalement on devrait mettre 6 jours jusqu’à Kennedy Meadows mais on veut pas porter 6 jours de bouffe. On décide donc qu’on fera un stop à Ridgecrest après 4 jours, pas longtemps, juste pour le resupply… ouais… on sait bien que ça finit toujours dans un bar ces histoires là…

En revenant du supermarché, on s’arrête au Burger King pour prendre des milkshakes et on croise d’autres hikers. On parle stratégie pour la Sierra qui arrive à grands pas, matériels… puis on rentre s’affaler sur les lits. On est cre-vés. 

En fin d’après-midi, on va passer 2 heures dans le jacuzzi de l’hôtel. Il y fait chaud, on a des bières à portée de main… la vie pourrait être plus difficile.

On finit la journée en commandant des pizzas qu’on mange sur nos lits devant la télé avant de tomber de sommeil…

Le lendemain, c’est grasse mat’ jusqu’à 8h30 !! Rebelote sur le buffet du petit dej puis on commence à regarder comment on va faire après Kennedy Meadows. C’est la grande inconnue. Personne ne sait quelles sont exactement les conditions dans la Sierra, on voit oasser des photos sur la page Facebook du PCT mais toutes les infos sont contradictoires… On décide qu’on partira avec 5 jours de bouffe puis… inch’allah ! Du coup, faut refaire des courses et expédier de nouvelles box parce que les prix à Kennedy Meadows sont exhorbitants. Tout ça avant 14h parce qu’on est samedi et que la poste est fermée l’après-midi. Heureusement, on attend rarement plus de 5 minutes quand on se poste sur le bord du trottoir et qu’on lève le pouce. Les habitants de Tehachapi sont très hiker friendly et le gars qui m’amène à la poste attend que j’ai fini d’envoyer mon colis et me ramène même à l’hôtel où je peux enfin commencer à faire le rien du tout que j’avais prévu.

Depuis le matin, on est sur un marathon Hobbit + Seigneur des Anneaux à la télé. On ressort quand même pour aller chercher des sandwiches à la boulangerie allemande, acheter du chocolat, bref, l’essentiel. Dans l’après-midi j’essaye de mettre à jour le blog. C’est hyper difficile de se discipliner à écrire tous les jours. Encore plus quand on est en ville à faire rien…

SB, Lucie et Eike nous ont rejoints. Ils étaient un jour derrière nous. On s’entasse à 8 dans la chambre. On prend des douches, on mange, on boit, on comate devant la télé… puis la soirée avance et chacun rentre chez soi. Nous on va manger un dernier burger avant de rentrer, de préparer nos sacs puis de se coucher, toujours devant la télé.

Demain, les vacances sont finies…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s