PCT Day 73 : Did someone pooped in Shasta water ?!?!

du Mile 1459 à Mount Shasta en passant par le Ash Campground (mile 1468)

La nuit a été calme : pas d’ours dans le coin ce matin, on peut recommencer à prétendre que les ours n’existent pas…

Spider a de plus en plus mal aux pieds, il a de nouvelles ampoules qui vont en train de s’infecter et on décide d’aller seulement jusqu’au Ash Campground à 9 miles de là et de faire du stop jusqu’à Shasta puisque le camping est accessible en voiture.

Il est encore tôt quand on arrive au camping et on comprend vite que pour le stop, c’est loin d’être gagné… C’est un tout petit camping et il n’y a que 3 voitures. On repère vite 2 gars qui sont visiblement venus pour pêcher mais qui ne semblent pas avoir l’air de vouloir rester et après quelques politesses d’usage, on grimpe à l’arrière de leur pick-up. Ils sont dans l’armée et l’un d’entre eux voudraient faire le PCT l’année prochaine. Ils vont nous déposer à McLoud, une petite ville un peu plus loin d’où on pourra tenter de rejoindre Shasta.

Arrivés à McLoud, on se pose à l’ombre d’un lavage de voitures pour d’abord avaler un bon litre de soda chacun avant de se remettre au bord de la route et tenter notre chance. Au bout de 20 minutes, un van s’arrête et une charmante dame nous amène jusqu’à Shasta. Les motels sont chers et on meurt de faim donc avant de prendre une décision, on se pose sur une terrasse et on s’empiffre de nourriture mexicaine. Alors qu’on demande de grands verres d’eau, on nous répond qu’à Shasta, on ne peut plus consommer l’eau du robinet depuis quelques jours car le réseau est contaminé… Did someone pooped in Shasta water?!?!

On finit par échouer dans un motel où les patrons nous dressent une liste longue comme le bras de tout ce qu’on n’a pas le droit de faire en nous regardant comme si on allait dévaster leur chambre… C’est bien la première fois qu’on est accueilli comme des chiens dans un jeu de quilles.

Je me dévoue pour aller faire la lessive et chercher des bières pendant que les 3 autres font la sieste sous le climatiseur. Je les retrouve couverts comme des oignons alors qu’il fait encore plus de 30°C dehors… Puis on traîne devant la télé et je sors mon attirail de chirurgien pour soigner les ampoules de Spider. Je n’oserai pas poser un diagnostic compte-tenu du fait de mon inexpérience médicale mais il me semble que quand ce qui sort d’une ampoule a la consistance du dentifrice… c’est pas très bon signe… On comprend mieux pourquoi il avançait plus.

On commande enfin des pizzas pour le dîner et on s’endort devant un énième épisode de Law&Order.

Demain, les autres vont arriver à Shasta et on verra comment on s’organise pour les prochains jours.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s