PCT Day 74&75 : Double zéro autour de Shasta

La nuit a été fraiche : le climatiseur a tourné à fond toute la nuit…

Ce matin, on commence par le commencement : on va prendre le petit dej à la boulangerie du coin. Une fois qu’on a remis notre glycémie à niveau, on retourne au motel où on commence à ranger nos affaires. On sait qu’on va passer une deuxième nuit en ville mais vu la fraîcheur de l’accueil, on n’a pas très envie de rester ici. Visiblement, les patrons n’ont pas très envie de nous voir rester non plus puisqu’ils nous appellent plus de 30 minutes avant le check-out pour nous rappeler qu’on doit libérer la chambre… Cerise sur le cupcake, j’ai besoin d’insister un peu lourdement pour récupérer la caution de 50USD que j’avais laissée. Clairement, on ne recommandera cette adresse à personne…

En attendant que Urs, Emily et Eike arrivent, on va s’installer dans un resto pour l’apéro. Une fois qu’ils sont là, on discute de la suite. On n’a pas trop envie de rester à Shasta car les motels sont très chers et on décide donc d’aller à Weed à une dizaine de miles de là. Ça nous éloigne du trail mais c’est vraiment moins cher. Et puis de toute façon, Spider ne veut pas faire la section suivante. Les infos qu’on a eu sont plutôt inquiétantes en ce qui concerne la neige (quelqu’un a du se faire évacuer 2 jours plus tôt) et il ne veut pas prendre le risque. Josh décide que cette nuit sera sa dernière nuit sur le trail et qu’il va rentrer chez lui dès le lendemain. Et moi… il faut que je trouve un moyen de me rendre à San Francisco dans 1 semaine car j’y ai un avion pour la France où mon frère se marie.

On fait du stop jusqu’à Weed et on trouve rapidement un motel beaucoup moins cher et beaucoup plus sympathique qu’à Shasta. Encore une fois, on s’entasse dans 2 chambres communicantes et on continue à parler logistique.

Finalement, après de longues discussions, Urs, Emily, Eike et Lucie décident de retourner sur le trail depuis Shasta tandis que Spider et moi allons faire du stop jusqu’à Seiad Valley et randonner jusqu’à Ashland. Le plan ensuite est de louer une voiture et que Spider me ramène jusqu’à San Francisco. Je peux pas louer la voiture moi-même, j’ai pas apporter mon permis… Josh, lui, prendra un bus demain matin pour Seattle. Pour la première fois depuis le début, le groupe explose.

Si Spider et moi avons bien l’intention de retrouver les autres une fois que je serai revenue de France, pour Josh, c’est la fin de l’aventure. Cette dernière soirée est donc pleine d’émotions et on finit en larmes dans les bras les uns des autres. C’est que ça créée des liens forts de marcher près de 1000 miles tous ensemble… Evidemment, on se promet de se revoir vite. Mais c’est tout de même la fin d’une époque…
Le lendemain matin, Josh quitte la chambre sur la pointe des pieds pour aller prendre son bus. Spider et moi avons décidé de rester une journée de plus à Weed pour que ses pieds se remettent plus vite et après avoir passé la journée à traîner, les autres nous quittent à leur tour. Pour ne pas déprimer, on sort boire une bière à la brasserie locale puis on va boire quelques verres dans un bar du centre-ville. Il n’y a que 4 autres personnes (Weed est assez dépeuplé) et c’est le dernier service de la barmaid. On lui paye quelques verres, on fait quelques parties de billard et on rentre se coucher en essayant de marcher droit…

Demain, on retourne là où doit être : sur le trail.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s