PCT Day 89 : Les grandes retrouvailles

du Mile 3 du Oregon Skyline Trail à Sisters (mile 1981)

On a beau se réveiller de bonne heure, les moustiques sont déjà là. On ne traîne pas trop, on a 15 miles à faire pour arriver à Shelter Cove.

Le OST est plutôt joli, y a plein de petits lacs et le trail est facile. Mais on a les jambes fatiguées à cause des 26 miles de la veille et certains (enfin… certain) d’entre nous ont mangé 2 pounds de refried beans hier soir et se sentent un peu lourd… Au bout de 6 miles on croise une route qui a l’air déserte et on arrive près d’un camping. Il y a des chiens qui aboient autour de 4 ou 5 caravanes posées au bord d’un très beau lac et miraculeusement, pas un moustique à l’horizon. Intriguée par les aboiements des chiens, une dame vient à ma rencontre. Elle campe ici avec ses amis tous les étés depuis 25 ans et me confirme que depuis 10 ans, le nombre de PCT hikers qu’elle voit passer a augmenté exponentiellement !

Alors qu’on fait une pause à l’entrée du camping, une voiture passe… Alors quand on entend la suivante arriver, on échange un regard et… je lève mon pouce. La voiture s’arrête. Au diable les moustiques ! On sait pas encore comment mais ce soir, on va retrouver nos copains à Bend ! Mais pas question d’abandonner nos boxes à Shelter Cove. On va d’abord aller les récupérer.

Commence alors une longue série de rides. C’est donc d’abord à l’arrière d’un pick-up qu’on rejoint la Highway 58. Là, c’est une mère et sa fille (et leur bébé labrador) en route pour Eugene qui nous emmène jusqu’à Williamette Pass. On commence à marcher le long de la route qui descend jusqu’à Shelter Cove Resort lorsqu’un van s’arrête et nous prend pour les 2 derniers miles. Il est 12h et on récupère nos boxes. On boit une bière pendant que Spider pille la hiker box. Dire qu’on avait prévu de prendre un zéro là éventuellement… Mais pas le temps de traîner, il nous reste presque 100 miles en stop si on veut rejoindre nos copains qui ont finalement décidé de prendre un zéro à Sisters. On fourre notre resupply dans nos sacs et on se remet en route. On trouve d’abord 2 soeurs jumelles qui possèdent un petit cabin au bord du lac et qui nous ramènent jusqu’à la Highway 58. Puis un gars qui travaille pour une fishing company en Alaska nous dépose quelques miles plus loin et enfin Granny, 94 ans, et son petit-fils, la trentaine, nous amènent jusqu’à La Pine (ça ne s’invente pas…) sur la Highway 97. De là, on se dit que rejoindre Bend va être super facile : c’est à peine 30 miles plus loin ! Sauf que La Pine, c’est carrément loin du trail , que personne n’a entendu parler du PCT et que assis sur le trottoir, on ressemble à des sans-abris crasseux. J’ai beau sortir mon plus beau sourire, pendant 2 heures, personne ne s’arrête… Alors qu’on commence à désespérer et se dire qu’on va passer la nuit à La Pine, un monsieur s’arrête et demande : « PCT hikers ? » YES !!! Il n’a rien de spécial à faire et est OK pour nous emmener jusqu’à Bend. Arrivés là, on lui dit que nos amis sont en fait à Sisters. Sisters, c’est encore 23 miles plus loin. On veut pas abuser de son temps mais il insiste pour nous emmener et on accepte avec soulagement. Et à 18h passés, on finit par arriver à Sisters. On est crevés mais super contents de retrouver nos copains !

On prend une bonne douche et pour fêter nos retrouvailles, on va dévorer de grandes pizzas arrosées de pichets de bière pour le dîner. On finit même dans un ice cream shop.

On finit tous ensemble dans un des lits du motel. Comme au bon vieux temps…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s