PCT Day 111 : Au feu les pompiers…

du Mile 2308 au Mile 2323 en passant par le Mile 2325

Evidemment, ce qui devait arriver est arrivé… Je suis réveillée à 1h30 par un dout bruit sur ma moustiquaire… il pleut !! Je me lève en catastrophe pour mettre le rain fly. Spider et Lucie ont été réveillé aussi et se dépêche de se mettre à l’abri. Ally par contre n’entend visiblement rien. Je la réveille : « Ally ! Ally ! It’s raining !! » puis je retourne me mettre au chaud et au sec.

Quand on lève à 6h, on est dans le brouillard… On range nos affaires, on dit au-revoir à Ally et on prend le départ. Ally nous regarde partir avec un air de chaton apeuré. il ne lui reste que 13 miles à faire pour atteindre Chinook Pass, on n’est pas inquiets pour elle. On s’est équipé pour la pluie qui se met à tomber quelques minutes plus tard et ne va pas nous lâcher de toute la matinée. Il y a beaucoup de brume et les vues qu’on nous avait promis superbes sont complètement bouchées. Et pour couronner le tout, il fait froid.

Vers midi, le soleil perce enfin. On en profite pour s’arrêter et tout faire sécher. On étale donc tout notre matériel au soleil. Or on est sur une section avec plein de day hikers : Chinook Pass et son immense parking sont à moins de 2 miles. Les gens nous jettent donc de drôles de regards et font des commentaires à voix haute sur le fait qu’on est dans une zone où le camping est interdit. On fait la sourde oreille et on avale notre déjeuner tranquillement.

On repart sous le ciel bleu, le moral est plutôt bon et on double beaucoup de monde. De l’autre côté de Chinook Pass se trouve un lac qui est visiblement une destination très prisée pour le weekend. Nous on s’en fout, on a prévu de camper à 10 miles de là, loin de la foule. Mais alors qu’on franchit un autre col, on aperçoit au loin un panache de fumée au sommet d’une colline. Et plus on le regarde, plus on a l’impression qu’il grossit. Encore un incendie ?

On avance encore de 2 miles car on a du mal à savoir si notre trail va vraiment par là puis on finit par appeler le 911… again. Le feu est déjà identifié et passe sur le trail ou juste à côté. Les pompiers nous disent de ne surtout pas continuer et de faire demi-tour. La mort dans l’âme, on s’exécute. Alors qu’on revient vers le lac, on croise Neo et on lui donne la bonne nouvelle. Comme nous, il décide de faire demi-tour et on se retrouve donc au bord du lac avec tous les campeurs du dimanche… On arrive à se trouver un petit coin pour monter nos tentes et réfléchir à nos options. Quoi qu’il en soit, on va passer la nuit ici. On finit par décider de revenir jusqu’à Chinook Pass et de faire du stop pour contourner l’incendie. Encore quelques miles zappés… et cette fois, c’est pas notre faute !!

En début de soirée, le vent lève et on re réfugie dans nos tentes alors qu’il n’est que 19h45. Ca n’annonce rien de bon pour notre incendie…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s