PCT Day 120 : Le soleil a rendez-vous avec la lune…

du Mile 2491 au Mile 2512

La nuit a été moins froide que les précédentes et ce matin, mes affaires sont sèches ! Le moral repart à la hausse.

On a une très belle matinée à flan de montagnes, avec le trail qui serpente jusqu’à un très beau col. De toute façon c’est pas compliqué, ce matin, je trouve tout très beau. Il fait chaud et je vais même jusqu’à mettre de la crème solaire pour la première fois depuis longtemps !

Aujourd’hui à 10h, le soleil a rendez-vous avec la lune. La chanson tourne en boucle dans ma tête depuis quelques jours. On se dit qu’on essaye de faire une pause tous ensemble à Reflection Lake pour regarder l’éclipse même si on n’a pas réussi à trouver de lunettes spéciales et qu’on sait qu’on ne verra donc pas grand-chose…

Un peu avant Relfection Lake, je trouve les batons de Spider au bord du trail. J’en déduis qu’il est en business meeting avec les écureuils un peu plus loin mais je continue tout de même jusqu’au lac comme convenu en laissant un de mes bâtons à côté des siens pour montrer que je suis passée. Je m’arrête à Reflection Lake et m’installe pour regarder l’éclipse. Lucie et Spider ne me rejoindrons que bien plus tard. Lucie a cru qu’on était arrêtés ensemble un peu plus bas : notre système de communication via batons n’est visiblement pas très au point…

Comme je m’y attendais, je n’ai pas vu grand-chose de l’éclipse. J’ai pris plusieurs photos et essayé de voir quelque chose en zoomant beaucoup mais rien. Par contre, la température a bien chuté pendant 20 minutes et j’ai du mettre toutes mes couches pour ne pas avoir froid. La lumière a un peu changé aussi. Mais si personne ne m’avait rien dit et que j’avais continué à marcher, je n’aurais probablement rien remarqué !

On continue de grimper et on fait notre pause déjeuner un peu plus loin après un col. Les marmottes sifflent fort, visiblement on dérange… Le paysage a subitement beaucoup changé : beaucoup de cailloux, pas un arbre, beaucoup plus alpin que d’habitude.

Vient ensuite une grosse descente avec plusieurs traversées de rivières. Je mets la genouillère que Spider m’a prêtée. Trop de dénivelés en trop peu de temps, mon genou commence à faire la tête. Et c’est la remontée finale bien raide jusqu’au camp dans la forêt. Je m’aperçois que mon œil coule. Est-ce que c’est la crème solaire que j’ai mis ce matin ? Le campsite est vraiment petit et en pente mais il y a de l’eau et on n’a pas envie de pousser plus loin (le prochain camp est dans 3 miles). On joue à Tetris avec nos tentes comme on peut. Ça ira bien pour ce soir.

Puis c’est la routine : toilette, lessive, dîner et au lit ! Il fait beau ce soir et on n’a pas mis les rain fly. La nuit tombe doucement quand on entend soudain des pas et une voix qui demande s’il y a encore de la place. C’est une hiker sobo qui vient juste d’arriver. On lui dit de regarder 30 mètres plus bas et on se pelotonne dans les sacs de couchage. La nuit va être fraîche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s