PCT Day 132 : Et c’est reparti mon kiki !!

de Bishop au Mile 788

On se réveille à 8h. On profite une dernière fois de la douche puis en attendant les autres je vais acheter des muffins et des scones vegan au petit café un peu hipster sur la rue principale. C’est délicieux mais un peu étouffe-chrétien…

On s’est promis de pas s’éterniser aujourd’hui alors on quitte l’hostel à 10h30 après avoir encore dit au-revoir à Acorn. Moi, je ne lui ai pardonné son incontinence de la veille et je n’ai aucun regret à la laisser planter là…

Comme par hasard il fait une chaleur à crever et on met plus de 30 minutes à trouver un ride. Ce sont 2 vieilles copines qui reviennent de rando. Elles habitent à Julian. L’une d’elles est d’ailleurs la propriétaire de la bakery en face de Mom’s pie et son fils travaille au Mt Laguna Outfitter. On connaît donc toute la famille ! Le monde est décidément vraiment petit. Y a plein de bordel dans leur voiture mais on se tasse et elles nous déposent à la station service à Independence.  Un quart d’heure plus tard on se met à l’embranchement de la route pour Onion Valley mais… y a pas une voiture qui tourne dans notre direction. En attendant, au moins, on est à l’ombre…

Au bout de 30 minutes, une voiture tourne finalement de notre côté. Mais c’est une Audi et les gens en Audi ne prennent pas les auto stoppeurs… Mais c’était être mauvaise langue : le couple s’arrête. Ils ont 2 gros chiens dans le coffre qui nous bavent sur l’épaule une fois qu’on s’est tassés sur la banquette arrière. Ils nous déposent quelques minutes et une bonne cinquantaine de virages plus tard sur le parking du campground. Cette fois, ça y est, on y est, faut repartir. Mais on a drôlement repris en altitude et j’ai la tête qui tourne. Je m’allonge par terre un moment le temps que Lucie et Spider fasse leur pause déjeuner.

À 13h15 on commence enfin à marcher vers Kearsarge Pass. On est vite essoufflés avec l’altitude et on ne reconnaît rien ! Faut dire que la dernière fois, il y avait facile 3 à 4 mètres de neige partout ! Le trail est plutôt facile mais on paye nos 10 jours de vacances façon mollusques…

Arrivés au col, on profite de la vue et des lacs dont on ignorait l’existence. On se dit même qu’on a probablement marché dessus… C’est l’autoroute ici : y a plein de JMT hikers qui viennent dans l’autre sens. Faut dire qu’on est en plein dans la saison.

On commence à redescendre vers Bullfrog Lake quand le vent se lève et les nuages menaçants commencent à s’amonceler. On sait qu(on ne doit pas traîner les prochains jours : chaque fin de journée promet d’être orageuse.

On décide de poser notre camp juste à la jonction avec le PCT, c’est là qu’on avait campé en quittant la Sierra. Encore une fois, impossible de retrouver où exactement : la neige camouflait complètement ce qu’on voit aujourd’hui. Il n’est que 17h30 mais il fait froid et la nuit tombe vite. On est contents d’être à nouveau sur le trail malgré tout ce qu’on peut en dire mais on est prêts à terminer l’aventure d’ici une grosse semaine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s