PCT Day 142 : Dernier col

du Mile 926 à Tuolumne Meadows (mile 942)

Le réveil sonne une dernière fois à 6h, j’extraie une dernière fois ma main de mon sac de couchage pour dégonfler mon matelas et le traditionnel « pschhhhhhhh… » achève de donner le signal : LAST DAY ON THE TRAIL !!!

Il fait super froid mais le ciel est bleu et pas un nuage à l’horizon. J’avale mon dernier paquet d’oatmeal et fourre quelques barres dans mes poches. Malgré les gants, mes mains sont gelées alors que je démonte ma tente. Tous ces gestes sont devenus tellement automatiques, je pourrais faire mon sac les yeux fermés. Et pourtant, tout ça va s’arrêter dès demain.

En attendant, comme chaque matin, on se met en route. Moins de 4 miles avant d’atteindre le dernier col, Donohue Pass. L’ascension n’est pas très difficile mais le vent est de plus en plus fort et glacial. On prend à peine le temps de prendre une photo au sommet et on se dépêche de redescendre de l’autre côté. Et l’autre côté, c’est Yosemite National Park. Yosemite et ses ours. Yosemite et ses rangers qui contrôlent les hikers pour être sûrs qu’ils ont une bear can et qui, selon la rumeur, les escortent jusqu’à la sortie si c’est pas le cas. C’est donc la dernière descente puis c’est plat jusqu’à Tuolumne Meadows. On est à nouveau sur le tracé du JMT et on croise un paquet de gens, encore tout frais et tout excités de commencer leur trail. Au détour du chemin, je vois Lucie en train de discuter avec un ranger, son sac posé à terre et elle range des papiers dedans ! IS IT HAPPENING ??? Enfin ! Après 5 mois à battre la campagne, quelqu’un nous demande enfin notre PCT permit. Ce petit bout de papier qu’on a tellement galéré à obtenir et dont personne jusqu’à aujourd’hui ne s’est plus soucié que de sa dernière culotte… Et il nous demande même si on a une bear can. Nous, on est tellement contentes que quelqu’un nous le demande qu’on est prêtes à les sortir de nos sacs mais non non… il voulait juste savoir, pas la peine de lui montrer.

On est tellement ravis de terminer. Les derniers jours ont été si froids, ça sent la fin de la hiking season. Puis là, tout simplement, on en a marre. On est fatigués et on a qu’une envie, c’est d’arriver. On est même tellement pressés qu’on fait à peine une pause pour le déjeuner et on enchaîne les miles le plus vite possible. Et finalement… Tuolumne Meadows.

On va encore camper ce soir mais avant toute chose, on avale un gros burger et une bière bien fraîche. Je récupère ma bounce box pour la dernière fois. La poste américaine aura été infaillible jusqu’au dernier jour. Alors qu’on est sur le point de s’éloigner du guichet, le gars me demande : « Vous êtes bien préparés pour la tempête ce soir ? » … Hein ?!?! Quoi ?!?! Quelle tempête ?? « Ouais… 80% de chace qu’il neige cette nuit… Stay warm and safe !! » Bah voilà… manquait plus que ça…

Du coup, on va installer nos tentes au camping et on achète du bois pour faire un feu. Le bois est un peu humide et on met un temps infini à obtenir autre chose que de la fumée. Heureusement, un bon samaritain d’environ 80 ans vient nous donner un coup de main et on passe la soirée à papoter avec lui autour du feu jusqu’à ce qu’on soit sur le point de s’endormir debout.

Demain, on commence une nouvelle vie de touriste. Demain, on va visiter Yosemite.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s