Premiers pas en Inde

Après une bonne nuit entrecoupée par les coupures d’électricité, je me réveille sous une bonne douche froide (de toute façon, l’hôtel n’a pas d’eau chaude…).

Malgré l’heure tardive (midi), nous partons en quête d’un petit déjeuner. Ce sera un sweet lassi pour moi (on ne va pas se laisser impressionner par une potentielle tourista !).

On se met ensuite à déambuler dans les petites rues de la ville qui est plutôt touristique jusqu’à un temple où après nous être déchaussés et avoir acheté de l’huile et de la poudre rouge, nous circulons à travers un long couloir jusqu’à une salle où brûle une lampe à huile sacrée. Comme les gens  devant nous, nous versons notre huile dans la lampe puis un hindou verse notre poudre dans un grand plateau avant de nous en rendre un petit peu à s’appliquer sur le front. En ressortant du temple, nous décidons de prendre le ferry pour aller au Vivekananda Memorial, un gros caillou tout proche sur lequel un certain Monsieur Vivekananda est venu s’assoir pour méditer pendant 3 jours avant de partir à Chicago disserter de religion avec plein de confrères en 1893. Là aussi pieds nus, nous sautillons élégamment sur la pierre brûlante. En revenant en ville, nous faisons enfin un petit tour par le Gandhi Memorial, où un charmant monsieur moustachu (c’est une constante dans le coin) nous fait une visite guidée express s’arrêtant régulièrement pour nous demander « Understand ? ». Euh… yes, yes ! On ne comprend pas tout, accent indien oblige, mais il prend d’autorité mon appareil photo pour faire une dizaine de clichés, nous faisant poser à différents endroits du mémorial. Il nous extorquera pas loin de 150 roupies… malin, le p’tit vieux !!

La destination suivante est Kovalam à 80kms de là. Nous rejoignons donc la gare routière de Kanyakumari espérant trouver un bus qui nous amène directement à Kovalam. Mais c’est sans compter sur le fait qu’on change d’état : on passe du Tamil Nadu au Kerala, il n’y a pas de bus direct. Il nous faut donc repasser par Trivandrum, à 15kms de Kovalam. Après presque 4 heures de route, on commence à envisager de dormir à Trivandrum et ne repartir que le lendemain matin quand un moustachu (encore ???) nous fait une proposition qu’on ne peut refuser : il nous prend tous les 3 avec nos sacs dans son rickshaw pour 350 roupies… Allez hop ! on embarque ! Et c’est pliés en 3 entre les sacs qu’on file en zigzaguant sur la route jusqu’à Kovalam Beach. Y a pas à dire : le rickshaw c’est bien plus efficace que le bus, en 20 minutes on est à destination !

On tergiverse un peu pour choisir un hôtel mais nos goûts de luxe nous rattrapent et on choisit 2 grandes chambres avec clim et vue sur la mer. Le restaurant de l’hôtel est également très sympa : fruits de mer et vin, le tout au bord de la piscine… Ah… qui a parlé du choc de l’Inde ?

Photos ici.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s