Vancouver

Ce matin, il fait à nouveau gris. Grrr… Bon, de toute façon, il est prévu qu’il pleuve les 3 prochains jours alors je vais pas rester planquer sous mes couvertures, faut bien avancer ! Je reprends donc la route et descends lentement la Sunshine Coast. Sunshine Coast mon œil oui ! Y a pas un rayon de soleil à 500kms ! Je tente bien une ou deux sorties pour aller admirer l’océan mais entre la pluie et les panneaux qui me mettent en garde contre les ours, les lynx et autres bestioles qui meurent d’envie de me dévorer, j’insiste pas trop.

Je fais une petite pause pour le déjeuner à Roberts Creek où je dévore, moi, un burger de bison et en début d’après-midi, je grimpe sur le dernier ferry qui m’amène juste au nord de Vancouver. Je ne sors même pas de Flipper pour admirer le paysage : il y a tellement de brume qu’on ne voit pas à 5 mètres… Déprimant…

IMG_2327

Au moment de descendre du ferry, on croise la file des voitures qui veulent repartir dans l’autre sens. Ça s’étale sur des kilomètres ! Et je prends conscience que j’approche une grande ville : j’ai pas vu autant de voitures en même temps depuis un bon bout de temps ! Et l’autoroute a 3 voies !

Avant de rejoindre Vancouver, je fais un dernier stop à la Lynn Valley, un petit parc où une rivière a creusé un joli canyon. Et par-dessus ce canyon passe un petit pont suspendu en bois, du genre qui gigote bien quand tu sautes dessus. Et évidemment, comme il pleut sans discontinuer depuis le matin, c’est encore plus marrant parce que c’est bien glissant…

IMG_2332

Je finis par atteindre Vancouver. Utilisant la technique désormais testée et approuvée du Park & Ride, je me gare au nord de la ville et prends le bus pour le centre. En fait, ce soir, j’ai l’intention de trouver un magasin de camping où je pourrais trouver une bouilloire électrique à brancher sur mon allume-cigare. Je ne sais même pas si ce genre de truc existe mais vu les hallebardes qui tombent, il est clairement impossible d’utiliser le réchaud à l’arrière du van. Et vu la température, pouvoir se faire de la soupe ou du thé n’est franchement pas du luxe. Et utiliser un réchaud à gaz à l’intérieur de Flipper me semble un poil dangereux.  Je galère un peu pour arriver jusqu’à la boutique (les bus ne passent pas vraiment toutes les 4 minutes dans le coin et en plus, faut faire un changement…)  et le vendeur m’explique gentiment que non, c’est pas possible de brancher une bouilloire sur un allume-cigare parce que ça pomperait toute la batterie, désolé. Bien. J’aurai donc froid et puis c’est tout !

Je fais un petit tour en ville mais je dois pas être dans le quartier animé parce qu’il a beau être 20h, y a pas grand-monde dans les rues. Je finis par atterrir au Acmé Café où, pour me remonter le moral, je me noie dans une part de tarte au citron…

IMG_2339

Alors que je suis couchée, j’entends des gens qui promènent leur chien passer à côté de Flipper et s’étonner que ma plaque d’immatriculation soit de Californie… Bah ouais, quand je vois le temps qu’il fait ici, j’suis à 2 doigts de me demander pourquoi je suis pas restée là-bas !

Le lendemain matin… il pleut. Tant qu’à être mouillée, je prends la direction de la piscine. Il est 8h, c’est bien ouvert mais y a personne derrière le guichet. Juste un petit panneau qui dit que la personne va arriver dans  45 minutes. Bon, bah moi, c’est pas que j’ai pas que ça à faire mais puisqu’on peut quand même rentrer… En plus, y a du monde dans le bassin ! En fait, je réalise vite que c’est un cours et qu’en plus, c’est réservé aux personnes trisomiques. J’ai comme un doute de passer inaperçue… Bon, bah au diable l’entraînement, aujourd’hui, ce sera douche et puis c’est tout ! Je ressors de là l’œil vif et le poil brillant mais l’estomac dans les talons. Je prends donc le bus pour le centre-ville et m’offre un petit-déjeuner de compét’ au Templeton. Œufs brouillés, pommes de terre sautées, toasts… je suis parée pour affronter le crachin. Pour changer un peu, j’ai décidé de suivre une visite guidée de la ville. La visite est gratuite et le guide est un gars rigolo qui nous raconte beaucoup d’anecdotes sur les différentes périodes qu’a traversées Vancouver. Difficile pourtant d’apprécier l’architecture de la ville quand tu te remplis les yeux de gouttes dès que tu lèves la tête…

Après ce petit tour dans les quartiers les plus anciens de Vancouver, je cours m’abriter au Visitor Center : le crachin vient de se transformer en déluge et en 10 minutes, l’eau est à hauteur des trottoirs. Je suis trempée, mon sac est trempé et je crains pour la survie de mon appareil photo (j’ai déjà perdu un appareil dans des circonstances étrangement similaires…). Je grimpe ensuite dans un bus pour me rendre au marché à Granville Island. Je ne suis visiblement pas la seule à avoir eu l’idée d’aller me refugier là-bas : il y a foule ! Il faut dire que les étals sont plutôt appétissants et que les commerçants n’hésitent pas à faire goûter leurs produits !

La pluie ayant fini par s’arrêter (en même temps, y a un moment, y a plus d’eau dans le robinet…), je retourne vers le centre-ville à pieds et je peux enfin apprécier la vue sur Vancouver. Avec l’eau partout (l’océan, hein, pas les flaques) et tous ces espaces verts, ça doit être plutôt agréable de vivre ici. Bon, ça doit être sympa en été. Parce que là…

IMG_2379

Pour finir ma journée en beauté, je me rends à la Rogers Arena, LA salle de spectacle de Vancouver. Ce soir, c’est concert. Et pas n’importe quel concert. Ça fait bientôt un mois que peu importe la station de radio que capte Flipper, je n’entends que lui ! Ce soir, Jason Aldean est à Vancouver ! Alors bien sûr, vous n’avez jamais entendu parler de Jason Aldean. Et bah, Jason Aldean, c’est lui.

IMG_2406

Et oui, il a vraiment des bottes de cow-boy, un chapeau de cow-boy et un accent de vieux Texan. Ce soir, c’est country night ! Mais le meilleur c’est clairement le public. Pour l’occasion, tout le monde a sorti son plus beau Stetson, ses bottes et sa chemise à carreaux. Et puis Jason n’est pas venu tout seul ! Il a aussi amené Jake Owen. C’est le même mais en un peu plus jeune. Et visiblement, ces deux-là sont des mégastars.

IMG_2403

Et je sais pas si la meilleure partie ça n’a pas été quand, après le concert, tout le monde est sorti, créant un raz-de-marée de country boys and girls dans Vancouver.

J’aurais aimé passer un ou deux jours de plus dans cette ville (et de préférence, pas sous la pluie…). Il y avait encore plein de choses à voir. Mais les montagnes m’appellent…

Photos ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s