PCT Day 135 : Disneyland

du Mile 819 au Mile 835

La nuit a été calme et étonnamment pas trop froide. Au réveil, la tente est même sèche sauf le sol. Spider et Lucie pensent que ma tente a un problème d’étanchéité… Mais je m’en fous ! Le ciel est bleu et dégagé, pas un nuage à l’horizon et on a prévu une petite journée : 16 miles pour être juste sous Muir Pass.

En plus, ce matin, la descente est magnifique. C’est Disneyland : on descend le long d’une gorge magnifique et y a des petits ruisseaux, des lacs et des cascades partout. C’est vraiment super agréable de marcher ici et pourtant, c’est bien raide : on arrive dans une partie appelée le Golden Staircase et je suis bien contente qu’on ait décidé de faire ça nobo. J’ose même pas imaginer comment ça doit être à faire dans l’autre sens…

Mais au fur et à mesure de la matinée, ma motivation disparaît : j’ai pas envie de marcher, mon sac est trop lourd, le soleil est trop chaud, j’ai mal aux jambes… Je suis à la traîne et le moindre prétexte est bon pour faire une pause…

Après le déjeuner, les nuages refont leur apparition et les gens qu’on croise nous disent de nous mettre à l’abri. Ça tombe bien, on a prévu de ne pas camper trop haut. Un peu plus loin, alors qu’on fait une pause pour prendre de l’eau, on croise le Rock Monster. C’est une énorme roche fendue dans le sens horizontal. Ça fait comme une tête avec une bouche grande ouverte. Et les gens ont posé des cailloux pour faire des dents. Séance photo obligatoire.

La dernière partie de l’ascension est très exposée et les nuages deviennent gris et menaçants. On se trouve un bouquet d’arbres le long d’une rivière et on décide de s’arrêter bien qu’il ne soit que 15h45. On monte nos tentes soigneusement pour être sûrs d’être à l’abri en cas de pluie, on fait un peu de toilette et de lessive et… on attend. Il est super tôt et on n’a pas l’habitude d’avoir autant de temps à tuer au camp. Et puis il ne pleut même pas. Au contraire, le ciel se dégage et y a même du soleil ! On s’ennuie… On se force à ne pas manger trop tôt sinon on sait qu’on aura encore faim dans quelques heures. Pour faire passer le temps, on joue à 20 questions : tu as 20 questions pour deviner à quoi ou à qui pense l’autre. A 17h30, on craque et on se fait à dîner.

Soudain le ciel est envahi de nuages bas et de nappes de brouillard. Il se met à faire froid et on va se coucher quand on s’aperçoit que nos tentes sont déjà mouillées ! Enfin surtout Lucie et moi car nos tentes sont plus proches de la rivière que celle de Spider. On déménage en catastrophe pour essayer de se cacher derrière des arbustes et se protéger de la condensation car on se dit que ça va être plutôt intense cette nuit.

Y a plus qu’à espérer que ça se dégage d’ici demain!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s