Famille temporaire

Pourquoi c’est si difficile de les voir partir ? Un par un, on les ramène à l’aéroport (enfin… à la piste en latérite qui sert d’aéroport), on les sert dans nos bras, on les regarde monter dans le petit coucou puis on agite nos bras tandis qu’ils s’envolent vers l’autre monde, celui qui n’est pas Paoua. On s’est dit « A la prochaine !! », « On s’appelle !! » ou encore « Fais signe quand tu passes à Paris !! ». La vérité c’est qu’on ne se reverra jamais. Quoique… faut jamais dire jamais et le petit monde MSF est vraiment très très petit… Mais tout de même. Y a vraiment peu de chances qu’on passe d’autres soirées tous ensemble à écouter le Buena Vista Social Club en faisant tourner des cigarettes parfumées…

Quand j’y repense c’est quand même drôle. Quand je suis arrivée, on peut pas dire que je sois tombée amoureuse de toute cette petite bande au premier regard. Non. Au début, je les ai observés, ils m’ont observée, on a échangé des banalités et peu à peu, on s’est apprivoisés. Doucement. Puis un soir, pendant qu’on profitait de la toute relative fraîcheur de la nuit sur les transats, je les ai regardés, un par un. On riait, je sais plus pourquoi. Sûrement un truc fin et distingué. Et puis j’ai réalisé. Ces gens, là, autour de moi, c’est ma nouvelle famille. Une famille un peu spéciale, une famille qui ne remplace certainement pas celle que tu as laissée dans un autre fuseau horaire, une famille temporaire, certes, mais une famille quand même.

Comme dans toutes les familles, y a le Papa. Celui qui fixe les règles, qui te prive de sortie, qui te dit dans quel bar aller et qui te raconte des histoires rocambolesques des temps où tu n’étais pas né. Comme dans toutes les familles, y a la Maman. Celle qui s’assure toujours que tout le monde a bien mangé, que tout le monde a bien pris sa Doxy, qui s’inquiète quand tu dis que tu te sens pas super. Comme dans toutes les familles, y a la Tante Un Peu Chelou. Celle qui se lève à 5h du mat pour faire du yoga, te gueule dessus quand tu rigoles trop fort à 23h et passe son dimanche à tricoter avec ses petites lunettes en équilibre instable au bout de son nez. Comme dans toutes les familles, y a le Cousin Machin. Il est un peu chelou celui-là aussi, il se fait des lavements de sinus à grand renfort de seringues de 500mL et en public pour que personne ne rate le spectacle. Comme dans toutes les familles, y a le Petit Frère. Celui qui fait des conneries tout le temps mais qui fait marrer tout le monde et qui est un peu le chouchou. Comme dans toutes les familles, y a la Petite Sœur. Celle qui arrive pas à se lever le matin, d’ailleurs c’est à peine si tu la croises avant 10h mais elle parle presque couramment sango après 1 mois. Comme dans toutes les familles, y a la tripotée de cousins plus ou moins éloignés que tu connais moins bien. Ceux-là, tu leur dis bonjour tous les matins, tu connais leurs noms, leurs visages, ce qu’ils font pour gagner leurs vies et éventuellement le nom de leurs femmes mais en même temps, ils en ont 3 chacun et tu renonces rapidement.

Tous ces gens que tu ne connais pourtant que depuis quelques semaines sont devenus ta famille : tu les as pas choisis, tu les détestes parfois mais perdu au milieu de cette brousse hostile, tu finis par les aimer souvent. Et quand toi aussi tu finiras par rejoindre l’autre monde, celui qui n’est pas Paoua, tu sais que tu ne les reverras peut-être jamais, tout ça n’était qu’une bulle dans l’espace-temps. Alors quand l’avion décolle au bout de la piste en latérite, ton petit cœur est tout serré, t’as une boule dans la gorge et plein de poussières qui piquent dans les yeux. Heureusement, dans l’autre monde, celui qui n’est pas Paoua, y a ta famille. La vraie. Celle qui n’est pas temporaire. Tu les as pas choisis, tu les détestes parfois mais en vrai… t’es quand même drôlement content de rentrer les serrer dans tes bras.s

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s