Regarder passer les trains

Bon, allez, j’arrête de vous faire plaisir, c’est fini, il ne pleut plus à Bangkok (niark, niark, niark, niark !!).

C’est pas encore le soleil qui pique les yeux non plus mais ça tombe bien parce que de toute façon, hier, j’avais un programme qui n’en avait rien à faire qu’il pleuve, qu’il neige (ah non, ça par contre, ça n’est pas près d’arriver) ou qu’il vente. Hier, j’avais décidé d’avoir une vie normale. De faire des trucs que les gens qui sont en vacances (et qui sont pressés puisqu’ils n’ont que 15 jours de vacances) ne font pas.

Hier, après avoir fait une vraie bonne grasse mat’ (ouh que oui j’en avais bien besoin !), j’ai un peu organisé la suite de mon périple (kouaaaAAAAA ??? je change de continent dans 10 jours ? mais… j’ai même pas ouvert mon ami le Lonely !!) et puis je suis allée prendre un Afternoon Tea à la Tea Room du Grand Hyatt de Bangkok. Oui. Ch’suis comme ça, moi. Quand je peux pas aller manger chez Constant ou au Mandarin Oriental, je finis par atterrir au Grand Hyatt. Alors, j’ai embarqué toute ma bibliothèque et je me suis installée dans un grand fauteuil moelleux où une adorable serveuse (j’imagine qu’on dit maître d’hôtel dans ce cas précis) est venue déployer une serviette en lin sur mes genoux et m’a servi un thé à la rose qu’elle a remué avec une cuillère en argent et un Afternoon Tea Set.

Et alors ? C’est quoi un Afternoon Tea Set ? Et bah c’est bien. C’est très bien, même. C’est un assortiment de plein de petites choses, sucrées et salées, toutes bien présentées et parfaitement délicieuses. Tu grignotes le tout avec le petit doigt en l’air et pour un peu, tu leur dirais de mettre tout ça sur la note de ta chambre mais faut pas abuser, t’as pas de chambre ici, t’as pas gagné au Thaïmillion… Mais ça fait bien plaisir quand même !

Après ça, j’ai traversé une passerelle (tu peux tout faire sans mettre un pied au sol à Bangkok) et je suis allée au cinéma. Oui madame. Bon, malheureusement, pas de film thaï à l’affiche de ce multiplexe de ouf-malade de 22 salles (dont 2 spéciales pour les films en 3D et une avec que des poufs ultra-moelleux pour se coucher dedans). Du coup, j’ai choisi Flight. J’ai pu choisir ma place sur l’écran du type à la caisse qui m’a demandé si je voulais un supplément pop-corn (euh… no, thank you !) et un ouvreur m’a emmenée jusqu’à mon fauteuil avec dossier inclinable et immenses accoudoirs que tu ne peux pas frôler ton voisin… Bon, de toute façon, la salle était quasi-vide (mais y a quand même un type qui a choisi le siège juste derrière moi et qui a rigolé comme une baleine tout le long du film…). Avant le début du film, tout le monde se lève, l’hymne national retentit et sur l’écran passe un diaporama de photos du roi. Je crois que maintenant, si je croise le roi dans le métro, je ne pourrais pas ne pas le reconnaître.

Bon, je ne suis pas sûre qu’aller voir un film sur un crash d’avion moins de 48 heures avant d’aller à l’aéroport soit la meilleure idée que j’ai jamais eue mais c’était sympa de voir un film sur un écran de plus de 25cms pour changer…

Et pour finir cette belle journée, je suis passée dire bonjour à ma copine la vendeuse de chez Krispy Kreme (oui, c’est comme ça, il fait 35°C et je mange des donuts) après avoir englouti un demi-saumon cru (je vois pas pourquoi je serais toujours obligée de manger thaï !).

Et du coup, le lendemain, pour ma dernière journée thaïe, j’ai décidé d’aller regarder passer les trains.

Non, je ne prépare pas ma réincarnation en vache ! Je suis allée voir passer les trains sur le pont de la rivière Kwae. Ha ha ! Ça vous parle mieux là tout de suite ! Pour que vous ayez l’air futé dans les dîners, sachez qu’on ne dit pas la rivière « Kwaïïïï » (ça veut dire « buffle » en thaï, autant dire que les Thaïs, ça les fait bien rigoler) mais la rivière « Kwèèèè ». Je me suis donc levée à l’aube (j’ai même loupé le réveil, ça a failli être la catastrophe), je me suis écroulée dans un minibus et 2 heures de route plus tard, j’étais à Kanchanaburi. Oui, c’est là que se trouve le fameux pont. Quand on est à Kanchanaburi, on est à à peine 15kms de la frontière birmane. Mais évidemment, pas question d’y mettre les pieds. C’est fermé. A clés. Et on ne plaisante pas avec ces clés-là.

Donc voilà, y a une rivière, y a un pont, y a des trains qui passent en sifflant pour que les touristes dégagent du pont et y a un type qui joue du violon et qui joue quoi ? … Le pont de la rivière Kwae, évidemment ! Bon, comme c’est un peu un attrape-couillon, tu ne peux pas juste aller voir le pont. Tu dois aussi faire un tour sur un radeau en bambou et sur le dos d’un éléphant (pfff… déjà vu !). Et puis, après, tu fais le chemin dans l’autre sens et tu rentres à la maison à 19h parce que les bouchons du périph’, c’est de la blague à côté de la circulation à Bangkok.

Alors voilà, Bangkok, la Thaïlande, les petites plages qui tuent c’est fini. Là, c’est l’heure de faire son sac, de vérifier qu’on a bien son passeport et de dire au-revoir à Sa Majesté. Parce que, aujourd’hui, je monte dans l’avion (hé ho ! tu sais qu’il existe d’autres moyens de transport ? oui… je sais…) direction Penang (en Malaisie pour ceux qui n’auraient jamais entendu parler de Penang… moi la première jusqu’au mois dernier). Enfin, moi, je monte dans l’avion. Mon sac, c’est moins sûr. Il semblerait que j’ai oublié de vérifier que mon billet incluait bien un bagage en soute… Je suis donc bonne pour payer une fortune pour pouvoir emporter toutes mes affaires, la poisse ! Alors pour mon dernier déjeuner thaï et parce que j’ai plus un rond, j’ai fêté ça avec ça…

Et je confirme, aller voir un film sur un crash d’avion y a 2 jours, c’était débile…

Photos ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s