Morro Bay

Ce matin, c’est le grand départ. Je quitte définitivement l’agglomération de Los Angeles et je file le long de la côte. Enfin, je file… L’étape du jour n’est pas bien loin. Ce soir, je dors à Lompoc. Enfin ça, c’est le plan. Parce que l’histoire montre qu’il n’en va pas toujours dans la vie comme dans les plans.

Je quitte donc Santa Barbara par la route 154, celle qui passe dans l’arrière-pays et est super jolie. Ça, c’est l’avis de la fille du Visitor Center. Moi, mon avis c’est que c’est pas mal mais c’était pas la peine de me le vendre comme si c’était la 8ème merveille du monde… Passons ! Cette petite route me mène tout droit au Lake Cachuma. Et comme j’ai la vie devant moi, je fais donc une petite balade autour du lac. 3 heures de marche en plein cagnard… Quand je retrouve Flipper, je ne suis plus qu’une flaque géante… Pour me remettre de mes émotions, j’avale une bonne livre de fraises à l’ombre en admirant le barrage tout en guettant du coin de l’œil les oiseaux qui tournent en cercle au-dessus de ma tête… c’est encore pas cette fois que je vous servirai de déjeuner !!

IMG_1446

La suite du programme est simple, je dois passer par Solvang pour déguster des cookies, spécialité du coin. Et Solvang, c’est vraiment choupinou. On se croirait en Alsace cette fois. Les petites maisons à colombages s’alignent les unes à côté des autres, les murs peints de couleurs plus éclatantes les unes que les autres et y a même un moulin à vent !

IMG_1453

Les pâtisseries se font une rude concurrence mais les cookies… j’en vois pas l’ombre d’un. Par contre, du fudge… je finis par craquer pour un demi-morceau chocolat-framboise qui me regardait d’un air un peu trop insistant.

IMG_1451

Après un petit tour dans Solvang, bondée de touristes profitant de leur week-end de 3 jours, je me remets en route direction Lompoc. Je m’attends à trouver un petit village kromeugnon (c’est un peu le thème depuis 2 jours) mais c’est juste un petit village tout court. Des grandes rues perpendiculaires avec rien à voir. J’en profite pour faire une lessive et comme il est encore tôt, je décide de ne pas passer la nuit ici mais de continuer la route un peu plus loin. Il y a tout un tas de parcs et de campings, ça va être un jeu d’enfants de trouver où s’arrêter pour dormir. Enfin, ça, c’est le plan et comme on a déjà dit… entre la vie et le plan… En fait, je passe les 4 heures suivantes à enchainer les demi-tours devant des panneaux « Campground full »… Je finis par arriver à Morro Bay. Le soleil est en train de se coucher et y a un visiblement une grande fête sur le port. Il y a un groupe qui joue de la musique sur une scène et plein de gens qui dansent, qui font griller des saucisses et qui boivent des bières. Sympa, je me dis, je vais aller voir ça d’un peu plus près. Je trouve un très joli coin pour me garer et je me joins à la foule. Je commence même à me dire que je vais peut-être rester là cette nuit puisque je voulais explorer le Morro Bay State Park le lendemain. Sauf qu’en fait, vers 21h, la fête est finie et toutes les voitures disparaissent. Ne reste que Flipper planté devant la baie. Pas très discret… Me voilà donc à nouveau en quête d’une couchette pour Flipper. Je finis par repérer un camping-car le long d’un champ. Vue l’heure et comme je commence à en avoir un peu marre de tourner, je me gare donc un peu plus loin. Si y a d’la place pour un, y a d’la place pour 2…

Le lendemain matin, j’ouvre mes rideaux sur un magnifique soleil qui fait briller les hautes herbes. Oh ! J’y pense, j’ai oublié de vous faire visiter Flipper ! Alors voilà Flipper…

IMG_1527

Il est beau, hein ?

Voilà, sa chambre-salon-salle à manger…

IMG_1469

… sa cuisine-salle de bain…

IMG_1470

… et son bureau !

IMG_1471

Voilà ! C’est ma nouvelle maison jusqu’à fin octobre !

Après le petit-déj, je me dirige vers le Morro Bay State Park. On est lundi et comme on pouvait le prévoir, tout le monde est en train de plier bagage. Bah oui ! Fini le week-end, faut rentrer à la maison ! Et faire de la place pour Flipper ! Les sentiers de balade ne sont pas légion et en 3 heures, j’en ai fait le tour. Comme tout le monde est parti, j’ai même la vue de la baie pour moi toute seule !

IMG_1483

Mais un peu de repos quelque part où je peux laisser les portières ouvertes sans craindre de me faire remarquer ne fait pas de mal. J’en profite pour prendre une douche… ah ! de longues minutes sous l’eau brûlante…, faire un peu de rangement dans Flipper, un peu de ménage, un peu de blog… Et je m’offre même le luxe d’un délicieux « Mac & cheese » cuisiné à l’arrière de Flipper et dégusté devant la télé… Elle est pas belle, la vie ?

IMG_1500

Bon, certes, le luxe a un prix : à 35 dollars l’emplacement de camping (sans électricité), on va pas pouvoir se permettre ça tous les soirs. Alors en attendant, on profite…

Photos ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s