Banff National Park

J’ai beau être matinale, j’ai mal. Ce matin, le bout de mon nez m’indique clairement que la température extérieure est de loin la plus froide que j’ai connue à ce jour (depuis que je dors dans Flipper, cela s’entend). Même enroulée dans 2 couvertures polaires et 2 couettes, j’ai presqu’eu froid. D’ailleurs rien que de replier tout ça, j’ai les doigts gelés. Et quand j’ouvre les rideaux, je m’aperçois qu’il n’y a pas que mes doigts qui sont gelés. Le pare-brise aussi.

IMG_2616

Mais c’est quand même pas ça qui va m’arrêter (et puis, hé, j’ai déjà dormi en tente par -4°C et j’ai survécu… si, si) alors je me précipite à la douche. Clairement, ces derniers temps, je prends de mauvaises habitudes : douche brûlante tous les matins, va falloir mettre le holà. En attendant, je profite… Du coup, je fume en revenant vers Flipper. Pas bien longtemps, cela étant dit.  Et puis j’ai commis l’erreur bête, je suis revenue en tongs. Mes orteils mettront près de 12 heures à s’en remettre…

Mais peu importe, aujourd’hui le ciel est bleu et y a plein de jolis lacs qui se cachent entre les glaciers. Ah bah oui, ici aussi, ça glace de partout. Faut dire que vu la température qu’il fait…

Je commence donc par le Moraine Lake. Après quelques kilomètres dans la forêt, tout à coup, je déboule sur un grand parking et tout au bout du parking… le lac. D’un bleu qui pique les yeux et entouré par des montagnes aux sommets enneigés… une vraie carte postale !

IMG_2622

Sauf que Madame la Ranger me l’a bien expliqué, ici, faut pas se balader tout seul. C’est par groupes de 4 personnes minimum ! C’est que les grizzlis aiment bien le coin eux aussi et comme il semblerait qu’ils n’hibernent pas encore… Bon, y a moyen de se poster au début du sentier et de se joindre à des groupes de marcheurs si on veut mais en ce qui me concerne, je me contenterai de faire le tour du lac (qu’est pas très long, ultra facile et que t’as le droit de faire tout seul).

Après cette petite introduction, je passe aux choses sérieuses : le fameux Lake Louise. Le ultra populaire Lake Louise. Que tout le monde te dit que y a rien de plus merveilleux au monde. Rebelote, je traverse la forêt, j’arrive sur un parking encore plus grand et au bout du parking… le lac. Alors c’est vrai, c’est très très beau. Le lac bleu-vert, les pentes couvertes de sapins, le glacier dans le fond… c’est sûr, Dame Nature n’y est pas allée avec le dos de la cuillière ! Mais j’ai pas pu m’empêcher de trouver ça vraiment dommage qu’une espèce d’énorme hôtel genre château Disneyland soit construit juste sur la rive. Bon, cette fois, y a droit de se balader où on veut comme on veut (c’est juste à 10kms de l’autre lac, j’vois pas bien pourquoi les grizzlis traîneraient pas dans le coin mais après tout, c’est peut-être comme le nuage de Tchernobyl : ça ne passe pas la frontière…). Du coup, j’en profite pour grimper un peu et prendre un peu de hauteur. Mais rien n’y fait : l’hôtel gâche franchement le panorama.

IMG_2636

Et pour finir la journée en beauté, je décide d’aller admirer les chutes de Takkakaw, dans le parc Yoho voisin. Soyons honnêtes, ce qui m’attire c’est bien sûr, les chutes mais surtout la route pour y aller. Il paraîtrait que c’est pas pour conducteurs nerveux et que les caravanes sont interdites parce que les épingles à cheveux sont pas à piquer des hannetons.

Bon, là, c’est la déception totale. Sur 14kms de route, y a que 3 épingles à cheveux et une seule qui nécessite que je fasse une marche arrière avec une roue à moitié au-dessus du vide pour passer. Le reste, c’est du gâteau. Même Flipper est déçu, je le sens bien.

Et puis les chutes…

IMG_2639

Oui. Bon. Elles sont très hautes, certes. Mais ça reste un petit filet d’eau qui dégouline le long de la falaise…

Le lendemain, après une nouvelle nuit frigorifique vivifiante, je décide d’aller jusqu’au village de Banff. Banff, ça ressemble furieusement à une station de ski : 4 rues principales, 50 hôtels et 200 boutiques de souvenirs. Mais c’est mignon. En fait, au départ, je n’avais pas prévu d’y passer. Les principales attractions du parc se situent plutôt à Lake Louise et la suite de la route ne passait pas par là. Sauf que. Comme on le sait, il en va dans la vraie vie autrement que dans les plans. Ces crétins du gouvernement américain n’arrivent pas à se mettre d’accord sur le fait que bon-bah-oui-va-falloir-remonter-le-plafond-de-la-dette-parce-que-comme-tous-les-pays-du-monde-on-dépense-bien-plus-que-ce-qu’on-gagne et c’est le shutdown. De là où vous êtes, le shutdown, on en a parlé aux infos mais franchement, ça vous a pas franchement perturbé. De là où je suis… bah franchement, on m’aurait pas averti, j’aurais rien vu. Je me serais donc pointé la bouche en cœur aux portes du Glacier National Park et j’aurais pas eu l’air finaude…

Comme j’arrive pas à croire qu’ils puissent me faire ça à moi (non mais c’est vrai quoi, combien de fois dans ma vie je décide de traverser le continent ? Fallait vraiment qu’ils fassent ça maintenant ?), je me dis que je vais patienter quelques jours dans le coin, que tout ça va bien se débloquer et qu’il est pas né celui qui va m’empêcher d’aller à Yellowstone ! Parce que le grand moment de ma semaine, c’était ça : Yellowstone… LE parc national américain par excellence. Avec des ours, des bisons, des marmottes, des geysers, des lacs multicolores, des sources thermales, des montagnes, bref, la totale ! Je vous fais pas un dessin, je ne suis pas allée à Yellowstone

Mais reprenons. Je me retrouve donc à Banff et en plus, il fait gris. Pour passer mes nerfs et sur les bons conseils d’un Monsieur Ranger, je pars donc de grimper le Mount Sulphur. Je pourrais faire ma feignasse et grimper en téléphérique. Ça me prendrait 10 minutes. Mais j’ai décidé d’y aller à pieds et ça va donc me prendre presque 2 heures… Des petits lacets bien raides dans la montagne et ces grosses feignasses en téléphérique qui passent juste au-dessus de ta tête… On peut pas dire qu’il fasse vraiment chaud mais la montée se fait bien en t-shirt !

IMG_2655

Evidemment, quand j’arrive au sommet, la vue est moins impressionnante qu’elle ne devrait : les nuages gris foncé sont bien bas et le vent t’oblige à remettre vite fait tes 3 pulls.

IMG_2646

Après être redescendue, je file me réchauffer au McDo. Bah oui, y a le wifi, des prises électriques aux murs (faut bien chercher mais y en a) et personne te dit rien si tu restes 2 heures en buvant juste un coca.

Je finis par rejoindre le camping à la nuit tombée. En chemin, je me rends compte qu’il serait carrément possible de passer la nuit le long d’un trottoir. Mais ce soir, j’ai vraiment besoin d’une douche alors…

Le lendemain, dans l’espoir que les Américains réouvrent les parcs, je décide de prolonger mon séjour à Banff. De bon matin, je grimpe au sommet du Mount Tunnel. Un point de vue un peu différent de la veille mais les nuages sont toujours là.

IMG_2668

Dans l’après-midi, je vais jusqu’au Johnston Canyon. C’est un petit canyon creusé par une jolie rivière qui serpente dans la forêt. Et apparemment, je suis pas la seule à avoir décidé de me promener par là ! Il faut dire qu’ici, plus aucune consigne concernant les ours ! Vas-y , promène toi tout seul dans la forêt, ça craint rien ! Mouais… je reste perplexe quand même…

IMG_2687

Cette nuit, je reprends mes vieilles habitudes et je gare Flipper le long d’un trottoir. J’entends les commentaires des gens qui passent dans la rue sur Flipper et sa plaque californienne mais personne ne semble se douter que je dors dedans.

Demain, on reprend la direction des Etats-Unis. Et puisque visiblement, personne ne semble prêt à vouloir rouvrir les portes de ces fichus parcs, bah… on va traverser tout le Midwest d’une traite jusqu’à Chicago. Mais ça, c’est l’histoire de demain.

Photos ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s