Xin chao Vietnam !

 (qu’on prononce Sin Tchao parce que sinon, ça serait trop simple… Mais… pourquoi –euh ???)

Ca y est ! J’attaque la longue traversée de l’Asie du sud-est jusqu’à Singapour !

Oui alors, effectivement Nanning, y avait rien à y voir et de toute façon, c’était couvert de brouillard et j’en ai donc profité pour organiser un peu la suite. Vous ne verrez donc pas de photo de Nanning.

J’ai donc pris le bus, écrabouillé 10 personnes, récupéré mon visa au consulat, couru (enfin clopiné avec tous mes sacs) pour reprendre le bus, ré-écraser 10 personnes, sauté (enfin…) dans le train pour Hanoi et attendu impatiemment que le train démarre. Adieu les canards laqués !

A minuit, le train s’arrête à la frontière côté chinois. Tout le monde descend avec l’intégralité de son paquetage et fait la queue à la douane. Enfin la douane… Un petit fonctionnaire chinois tout seul qui ouvre consciencieusement toutes les valises, les vide sur une table et te voilà à devoir refaire ton sac au milieu de la gare. Oh non, faites que je n’ai pas à vider TOUT mon sac et à TOUT réemballer… Enfin bon, au bout du 30ème sac, il se détend un peu et jette juste un œil inquisiteur sur le contenu et son propriétaire. Je recommence à respirer et j’affiche mon air le plus aimable quand arrive mon tour. Sauf que. Finalement, je dois avoir l’air suspecte ou peut-être était-ce parce que j’étais la seule Occidentale du train, mais j’ai droit à un traitement spécial et il va jusqu’à ouvrir mon portefeuille et étaler mes petites culottes sur le comptoir… on sait jamais !

Bref, on fait tamponner nos passeports et hop ! nous voilà hors de Chine.

Une heure plus tard, on recommence le même cirque côté vietnamien sauf que là, il doit être trop tard et les gars doivent être fatigués, personne ne checke les sacs. Un nouveau tampon plus tard, on remonte dans le train et CA Y EST !! JE SUIS AU VIETNAM !!

A 5h, le train arrive à Hanoi, dans une petite gare de banlieue au milieu de nulle part… Grumpfff… Le plan, c’était d’aller à l’autre gare (celle dont part le soir même mon train pour les montagnes du Nord-Ouest), de mettre mes sacs à la consigne et de passer la journée à traînasser dans la ville. Sauf que là, il fait encore nuit, rien est ouvert et il pleut… Re-grumpfff… Bon bah finalement, ça sera taxi (le chauffeur, très rigolo, me fera la conversation en vietnamien pendant tout le trajet et me délestera de 10$…), hostel et après avoir dormi, on verra !

Mais en attendant… Chào mừng bạn đến với Việt Nam !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s